AQTIS

Log in Log in

Pour une rémunération décente des artistes professionnels

Pour une rémunération décente des artistes professionnels


La Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ), avec l’AQTIS, l’ARRQ, la SARTEC et l’UDA, multiplie les démarches pour sensibiliser le gouvernement du Québec au fait que la Loi sur le statut de l’artiste, dont on souligne cette année les 25 ans, a atteint ses limites.

Dans un communiqué diffusé le 14 juin dernier, la GMMQ réitère la demande que les organismes gouvernementaux subventionneurs, dont la SODEC et le CALQ, s’assurent que les entreprises culturelles qui reçoivent de l’argent public offrent aux artistes des conditions de travail décentes approuvées par les associations professionnelles reconnues par la loi sur le statut de l’artiste.

Cette revendication a d’ailleurs été récemment présentée au ministre de la culture du Québec, M. Maka Kotto qui s’est engagé à l’étudier.

Back
Your browser is not supported.Update