AQTIS

Connexion Connexion

Mot du président: Hommage aux pionniers

MOT DU PRÉSIDENT

Hommage aux pionniers


Nous avons appris dans les derniers jours le départ de deux des pionniers de notre industrie cinématographique. Arthur Lamothe et Michel Brault ont grandement contribué à l’émergence de notre cinéma québécois, les reportages glanés dans les différents média en témoignent avec éloquence.

Leur apport respectif est indéniable : M. Lamothe, cinéaste engagé socialement, a filmé avec beaucoup de poésie la réalité autochtone, mais j’aimerais souligner plus personnellement le travail de M. Brault, car comme les plus vieux d’entre nous se souviennent, Michel est un des membres fondateurs du S.N.C. (syndicat national du cinéma, d’où est issu le STCVQ, une des deux branches qui a formé l’AQTIS) et son premier président, mandat qu’il a renouvelé pour un total de cinq ans au début des années 70.

La négociation de conditions de travail décentes avec les producteurs locaux et étrangers, la défense d’une cinématographie qui nous est propre et la reconnaissance légale de notre statut de travailleur pigiste étaient le combat mené par ce jeune syndicat. Les préoccupations d’alors demeurent au cœur de nos actions d’aujourd’hui à l’AQTIS.

Plusieurs membres du département caméra sont de dignes descendants de ce pionnier du cinéma direct qui, comme directeur photo, savait aller à l’essentiel du texte, du scénario, du matériel. Nous lui sommes redevables pour beaucoup. J’aimerais transmettre aux familles de messieurs Brault et Lamothe nos sincères condoléances.

Bernard Arseneau
Président de l’AQTIS

Retour
Votre navigateur n'est pas supporté.Mettre à jour