AQTIS

Connexion Connexion

Mémoire déposé par l'AQTIS au Groupe de travail sur les enjeux du cinéma québécois

Mémoire déposé par l'AQTIS au Groupe de travail sur les enjeux du cinéma québécois



En février dernier, le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, mandatait la SODEC pour former un groupe de travail pour se pencher sur les enjeux du cinéma québécois.

Présidé par la sous-ministre de la Culture et des Communications, Rachel Laperrière, et par le chef de la direction de la SODEC, François Macerola, le groupe de travail a rencontré 18 regroupements et associations, dont l’AQTIS, pour connaître leur point de vue sur un certain nombre de questions.

Bernard Arseneau, au nom de l’AQTIS, a déposé un mémoire répondant à ces questions importantes pour la pérennité du cinéma québécois, quant à la diffusion, au financement public et privé, et à la mesure du succès du cinéma québécois en salle et en général.

Consultez le mémoire intitulé Pour une plus grande visibilité du cinéma québécois, présenté à la SODEC le 17 juillet dernier.

Retour
Votre navigateur n'est pas supporté.Mettre à jour