L’AQTIS réclame plus d’égalité des femmes dans la création télévisuelle et cinématographique !

Le président de l’AQTIS, Bernard Arseneau, a participé, lundi matin, à la conférence de presse sur la place des créatrices dans les postes clés de création de la culture au Québec.

Chapeautée par l’organisme Réalisatrices Équitables, la conférence présentait le rapport sur la place des femmes dans les postes clés de création, rédigé par les douze représentantes des associations des créateurs et créatrices du domaine culturel québécois.

Cinq recommandations concluent le rapport et épient les failles au sein des directions, des fonds publics, de la représentation des femmes et des hommes dans les œuvres et dans les nouvelles technologies du milieu télévisuel et cinématographique.

En résumé, elles demandent :

  •  L’intégration d’un critère d’égalité entre hommes et femmes dans le choix des œuvres à produire et à diffuser ainsi que dans l’attribution des postes clés de création, lors de l’attribution des fonds publics aux entreprises culturelles.
  • Ce même critère d’égalité dans l’attribution des fonds publics aux créateurs et créatrices lorsqu’il est question de bourses et de résidences de création.
  • La publication de statistiques annuelles hommes et femmes par les institutions distribuant les fonds publics en culture.
  • L’analyse des représentations des deux sexes au petit et grand écran en plus d’appeler un financement récurrent pour un observatoire public sur la représentation des genres dans les créations culturelles.
  • La participation des femmes dans les œuvres et produits numériques.

Lors d’une journée d’étude le 19 mai dernier, la technicienne et membre du Conseil d’administration, Catherine Tessier, se trouvait parmi les onze autres créatrices d’associations comme l’ARRQ, SARTEQ et l’UDA.

Le communiqué de presse et le rapport sont également disponibles. 

 Crédit photo : Caroline Hayeur